Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 19:18


Depuis début novembre, la direction de la poste a donc fermé le bureau de poste de Cunlhat le lundi, passant outre les oppositions à cette décision. Malgré plus de 600 pétitions, malgré un rassemblement d’une centaine de personnes au mois d’octobre, malgré des motions de conseils municipaux du territoire et de la communauté de communes du pays de Cunlhat, la direction de la poste s’entête à imposer cette fermeture hebdomadaire.

Nous ne nous résignons pas à cet état de fait qui est une nouvelle atteinte aux services publics en zone rurale.
 

A l’initiative d’usagers, d’élus et de salariés de la poste de différentes communes de notre territoire qui subissent les mêmes reculs
(Blanzat, Cunlhat, Martres de Veyre, St Amant Tallende, Vic le Comte, Sauxillanges
...
) est organisé un

rassemblement le samedi 14 janvier 2017
à 10h30
devant la poste St Eloy de Clermont-Fd,
siège de la direction régionale de la poste


Ce même jour, nous demandons à rencontrer le Préfet ainsi que le directeur régional de la poste.

Nous organisons un transport à partir de Cunlhat.
Rendez-vous à 9H devant la mairie (retour prévu à 12h30). Contact : 
06 08 54 45 00 

« Les restructurations et les fermetures des services postaux de nos territoires ne passeront pas comme une lettre à la poste ! »

La poste / rassemblement samedi 14 janvier 2017
Repost 0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 17:53
Samedi 13 juin 2015, toutes et tous à Guéret ! Manifestation nationale pour les services publics

Les services publics sont plus que jamais utiles. Avec la protection sociale, ils jouent un rôle majeur d’amortisseur social dans la crise qui frappe les plus modestes.
Des services publics forts sont indispensables à toute alternative à l’austérité et à tout projet d’avenir, si on veut :
 Assurer l’accès effectif aux droits, la mise en œuvre des solidarités, une juste répartition des richesses,
 Faire prévaloir l’intérêt général, le bien commun et l’égalité des droits sur les intérêts particuliers et la marchandisation du monde,
 Mettre en œuvre, à l’opposé de l’actuelle réforme territoriale, un aménagement équilibré du territoire, l’égalité des citoyen-ne-s, un renouveau de la démocratie,
 Défendre, reconquérir, développer la Sécurité Sociale,
 Engager sérieusement la transition écologique.
Or, le gouvernement poursuit la politique de baisse de la dépense publique menée par ses prédécesseurs. Il considère les services publics, nationaux et locaux, ainsi que les droits sociaux comme une charge insupportable.
Plutôt que de s’attaquer, pour les financer, à la fraude, à l’évasion fiscale et à la charge indue de la dette, aux profits exorbitants des multinationales, des banques, et de procéder à une véritable réforme fiscale, promise mais jamais réalisée, il procède à leur démantèlement en les privatisant et en rognant sans cesse sur leur qualité et leur proximité.
Aujourd’hui, nous, citoyen-ne-s, élu-e-s, salarié-e-s, usagers-ères, organisations syndicales, associatives et politiques, collectifs et coordinations, appelons à organiser la reconquête des politiques publiques, des services publics et de la sécurité sociale, à renforcer la résistance sociale dans les différents territoires et à la faire converger.
En mars 2005, après une action symbolique de démission collective des élus, une manifestation nationale convergeait à Guéret (Creuse) pour des services publics de proximité, qui assurent l'unité et l'égalité de tous nos territoires.
10 ans après, il est nécessaire de multiplier par 10 l’ampleur de notre action commune.
Dans le Puy de Dôme, à l’appel de : ATTAC, CGT, Collectif de Défense et de Développement des Services Publics des Combrailles et du Livradois-Forez, Ensemble 63, FSU, NPA, PCF, PG 63, Union Syndicale Solidaires...

Samedi 13 juin 2015, toutes et tous à Guéret ! Manifestation nationale pour les services publics

Programme de la journée du 13 juin à Guéret :
 10h : accueil au village des services publics et aux stands des
organisations, à proximité de la mairie.
 Minis débats dans les stands toute la journée jusqu'à 15h : l'eau, le
ferroviaire, etc.
 Grand débat sur les services publics en fin de matinée, salle de la
mairie, avec retransmission extérieure.
 Stands boissons et restauration (sandwichs, salades…) partout en
ville.
 Manifestation Nationale, départ de la mairie 14h30.
 Soirée festive à partir de 19h, jusqu'à 2h du matin : scène musicale,
groupes régionaux, etc.
DÉPLACEMENT

DÉPLACEMENT COLLECTIF :
Un bus a été spécialement réservé. Il partira de Clermont-Ferrand, sur le parking de la médiathèque de Neyrat (centre commercial Auchan Nord) à 9h00, samedi 13 juin. Rendez-vous à 8h30, participation 5 €. Le retour est prévu autour de 21h00 au même endroit.
Inscriptions 04 26 07 78 60 (secrétariat CGT).

 

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 11:35

 Agissons pour le maintien de nos facteurs à Lezoux !

Pour la défense de l’emploi et du service public postal !

 

 

La Direction de la Poste envisage la suppression du centre de distribution de Lezoux et le transfert de l’activité sur la plateforme courrier de Pont du Château. Prévue initialement pour le 17 septembre, celle-ci a été reportée au 19 novembre 2013.

 

 

Ce projet  est néfaste pour Lezoux et les communes environnantes en matière d’emploi, de service public (distribution tardive, diminution des horaires d’ouvertures à terme, conséquences sur la vie économique de Lezoux), dégradation des conditions de travail du personnel (allongement du trajet Domicile- Travail, baisse du pouvoir d’achat, fatigue supplémentaire…).

 

 

A ce jour, plus de 2000 signatures ont été recueillies par l’Intersyndicale et de nombreuses interventions des  élus du secteur (Député, Conseiller Général, Maires et  Conseillers municipaux) auprès de la Direction de la Poste.

 

Poursuivons la mobilisation engagée !

 

Le mardi 24 septembre 2013 à 15h00 

 

Postiers, Usagers, Elus, rassemblons nous devant le bureau de Poste de Lezoux pour exiger le maintien du service de la distribution à Lezoux avec les moyens nécessaires pour un service public postal de qualité.

 

 

 

Coordonnées de la Direction :

DOTC Auvergne

1 rue Louis Renon 63033 Clermont-Ferrand cedex 01

 

Fapt la CGT - UNSA Postes - Sud Solidaires PTT - Cfdt Communication Conseil Culture

Repost 0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 22:37

 

ORDRE DU JOUR DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SAMEDI 16 FÉVRIER 2013
à partir de 10h30

SALLE DES FÊTES DE ST GERVAIS SOUS MEYMONT

 

1/ BILAN MORAL ET FINANCIER DE L’EXERCICE 2012

 

2/ ÉLECTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION 

 

Tous les membres peuvent se porter candidats à la fonction d’administrateur. Selon l’article 7 de nos statuts, le Conseil d’Administration du CDDSP Thiers-Ambert est composé de 14 membres au minimum et 41 au maximum, qui sont rééligibles individuellement, à chaque renouvellement. Ces membres sont élus parmi les adhérents pour un an en Assemblée Générale en veillant, autant que possible, à une répartition géographique équilibrée. Les personnes morales ne pourront pas représenter plus d’un tiers du Conseil d’Administration.

 

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU SAMEDI 16 FÉVRIER 2013

 

1/ ÉLECTION DES MEMBRES DU BUREAU

Article 10Le Bureau :Le Conseil d’Administration élit chaque année un bureau comprenant au minimum 3 personnes :

1 président – qui peut être assisté de vice présidents,

1 trésorier - qui peut être assisté d’un trésorier adjoint

1 secrétaire - qui peut être assisté d’un secrétaire adjoint

 

-------------------------------------------------------------------------------------------
Documents à consulter pour le 13 janvier 2013

RAPPORT MORAL DE L’ASSOCIATION EXERCICE 2012

COLLECTIF DE DÉFENSE ET DE DÉVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS POUR LE SECTEUR THIERS-AMBERT

 

 

Rappel des valeurs et de l’objet de l’association

 

Aux termes de l’article 2 de nos statuts la mission du collectif est de :

  • FÉDÉRER les initiatives locales entre elles et avec le collectif national pour la défense et développement des services publics dans le secteur Thiers-Ambert.

  • FAVORISER les convergences des actions menées par les initiatives locales en toute indépendance et en conformité avec les textes fondateurs joints en annexe pour la défense et le développement des services publics.

  • ASSURER la défense et le développement des services publics partout et pour tous, selon les principes qui en ont fait la haute valeur : solidarité, égalité d’accès, égalité de traitement, continuité, neutralité, laïcité, transparence...

  • RÉAFFIRMER que des services publics, répondant à ces principes, sont indispensables à la République et à ses citoyens et que l'État doit être le garant de leur pérennité.

 

Tout au long de l’exercice 2012, le CDDSP Thiers-Ambert a tenté de mettre en œuvre ces principes de solidarité, en prenant part aux différentes manifestations des différents partenaires locaux et institutionnels

En prônant l’équilibre dans le territoire au profit de tous.

 

 

Le fonctionnement du collectif

 

Le bureau a fonctionné dans un climat de convivialité partagée, cependant les contraintes générées par les deux grandes élections de 2012, ne nous ont pas permis de nous réunir régulièrement.

 

Pour mémoire nous avions décidé dès l’AG de janvier 2012, que le CDDSP observerait une période de réserve durant ces campagnes.

 

Cette position nous semblait importante, d’une part pour ne pas permettre la confusion entre notre association et des positions partisanes ; d’autre part car un certain nombre de nos membres appartiennent à des partis politiques et allaient être pris dans les contraintes des campagnes électorales.

 

Le déroulement des activités

 

Le collectif s’est investit cette année, dans différents projets :

 

1/ l’éducation

L’éducation reste un grand domaine de mobilisation du CDDSP Thiers-Ambert, même si peu d’actions ont été engagées cette année.

 

  • Les collèges du haut Livradois

Nous n’avons pas été sollicités sur ce sujet cette année, cependant nous devons maintenir notre vigilance et continuer à œuvrer ensemble pour le maintien de tous les collèges.

Nous craignons la parution de la nouvelle Dotation Globale Horaire et nous maintiendrons la pression pour que soit bien nommé des personnels de direction dans ses quatre collèges.

 

  • Les écoles d’Olliergues et de Vertolaye

L’association ADERCO (Association pour la Défense des Ecoles Rurales du Canton d’Olliergues) reste très active pour le non retrait de deux postes d’enseignants en élémentaire sur les deux communes.

Une action en justiceest toujours en cour, en partenariat avec Ecole et territoire/ADERCO et CDDSP, à la fois sur le fond et en référé.

Le premier référé a été rejeté, le second nous a donné raison les deux postes ont été réintégrés. Lors de la commission de réajustement de rentrée 2011 Monsieur l’Inspecteur d’Académie a constaté cette réouverture sous injonction de la justice administrative et a conclu dans cette même réunion par la fermeture des deux postes. Le troisième avait été rejeté au motif que l’urgence était passée puisque la rentrée était faite depuis trois semaines.

L’audience sur le fond se fera au printemps 2013, soit quasiment deux ans après !

Les dégâts liés aux retraits de postes de la rentrée 2011 qui avaient été annoncé par avance, à savoir la fuite des élèves vers d'autres écoles (notamment le privé), se sont bien produits, puisque après une année dans des classes surchargées à triple niveaux, à la rentrée 2012, 20% des enfants ont été inscrits dans d'autres écoles (sans déménagement).

Heureusement, à Olliergues, ces départs ont été plus que compensés par l'arrivée de nouvelles familles, ce qui a entraîné une hausse des effectifs et une ouverture de classe. Malheureusement, les 20% d’élèves qui étaient partis ne sont pas revenus malgré des conditions d'enseignement à nouveau "normales"...

 

  • La scolarisation des deux ans

Le CDDSP Thiers-Ambert réaffirme sa volonté de permettre la scolarisation des enfants de deux ans quand les parents le désirent et surtout que ces enfants soient comptabilisés dans les effectifs. Nous nous appuyons sur les articles L et D 113-1 du code de l’éducation et sur plusieurs jurisprudences.

Nous pouvons nous appuyer sur la nouvelle circulaire 2012-202 du 18-12-2012 qui réaffirme ce principe en précisant que cette scolarisation doit faire l’objet d’un accueil spécifique et être inscrit au projet d’école.

 

  • La réforme des rythmes scolaires

Le CDDSP sera également attentif à cette question. Nous ne formulons pas de dogmes sur la semaine à 4 ou à 4jours ½ ,mais nous sommes plus critiques sur l’aspect de la réforme qui concerne l’obligation de mettre en place des activités périscolaires entre la fin des cours avancée vers 15h30 et les transports scolaires/ fin de journée des élèves vers 16h30…Ces activités ne sont guère compensées financièrement, ce qui va créer une discrimination entre communes « riches » et « pauvres » entre les communes « volontaristes » ou « réticentes » à mettre en œuvre ses activités….

Dans le cadre de nos missions et afin de préserver un égal accès au service d’éducation, au sens large, à l’ensemble de la population sur l’ensemble du territoire, nous devrions mettre en place un groupe de réflexion et de proposition.

 

2/ la santé publique

 

Le CDDSP Thiers-Ambert a œuvré au rapprochement des associations de défense de l’offre de soins, particulièrement en instaurant un partenariat avec DEBHA et l’union locale CGT pour le territoire d’Ambert.

 

Pour le centre hospitalier d’Ambert nous n’avons pu interférer à la disparition d’un service de chirurgie plein et entier, en effet la possibilité d’être opéré en ambulatoire deux jours par semaine n’est pas à notre sens un service de chirurgie complet.

Nous sommes très inquiets quant à l’avenir même de l’hôpital public sur Ambert.

 

Le CDDSP a également participé aux réunions sur le thème de la santé, menées par l’association « La vallée de la Dore » dans le cadre de la signature du «contrat local de santé » nous avons cessé d’y participé car nous n’avons pas le même positionnement.

Cependant, nous sommes attachés à l’offre de soins dit « de ville » sur notre territoire, c’est-à-dire à l’implantation d’une médecine de proximité qui peut se faire par le biais de regroupement et mieux encore par la création de centre de soins bien plus solidaires que les maisons de santé.

 

Pour l’avenir il faudra œuvrer pour le maintien d’une offre de soins la plus large possible, pour l’ensemble de notre territoire, à la fois pour les offres hospitalières des deux centres hospitaliers et l’offre de soins de médecine générale et spécialisée.

 

5/ la Poste

 

Sur la défense du service postal, le CDDSP reste engagé aux côtés des organisations syndicales, des élus et de la population pour la défense à la fois des implantations locales des bureaux de poste et leurs amplitudes horaires, mais aussi sur le réseau de distribution du courrier.

Nous n’avons pas été sollicité cette année, mais une réorganisation et un redéploiement sont en cours au niveau de l’entreprise La poste, nous nous attendons donc à être sollicité. Nous resterons vigilants et seront au côté de ceux qui le souhaitent.

 

6/ les transports

 

Le CDDSP convaincu, que les difficultés de transports sont au cœur des préoccupations des habitants de notre territoire, aussi bien pour l’accès aux services publics qu’au travail, à la culture…., entend faire émerger une démarche citoyenne à ce sujet.

Un groupe de travail a été constitué, sur le territoire de Billom, pour la réouverture de la ligne de chemin de fer Billom/Vertaizon/Clermont-Ferrand.

 

Après plusieurs réunions de travail, plusieurs démarches ont été initiées, un comptage auprès des voyageurs et automobilistes, des rencontres avec des élus des différentes collectivités territoriales, de l’Etat et de la SNCF, ….nous avons constaté un réel intérêt à la démarche de réouverture de la ligne Billom/Vertaizon/Clermont-Ferrand.

 

Dernièrement nous avons initié une réunion publique à Billom le 30 novembre 2012, qui a réuni une centaine de personnes

De cette réunion a émergé plusieurs éléments :

 

1/Le cout de la rénovation de la ligne se situe entre 10 et 15 millions d’Euros. RFF ne peut investir que si les contraintes de retour sur investissement sont acquises soit 20 lignes quotidiennes avec 100 passagers chacun. Contraintes beaucoup trop hautes, ce qui permet à RFF et à l’Etat dont les financements sont liés, de ne pas investir dans le projet. Donc il faudrait mettre en place un financement croisé car la Région ne peut le faire seule. D’autant que la Région traite beaucoup de demandes via le contrat avenir.

 

2/ Si le Conseil Régional est compétent en matière de transport ferroviaire, les lignes appartiennent au Conseil Général. Il faudra déterminer qui sera le maître d’œuvre.

 

3/ Avant de poursuivre dans la recherche d’un financement, il faudrait diligenter une étude sur la problématique du transport au quotidien sur le secteur incluant des données environnementales, socio-économiques, chiffrant les couts de la pollution, l’impact sur le développement économique…

A la sortie de la réunion le CDDSP pourrait s’orienter vers :

- La rédaction d’une lettre en direction des personnes compétentes à la poursuite du dossier et à la mise en œuvre de l’étude.

- La mise en place d’une action symbolique tel un rassemblement gare de Billom et/ou la vente de billets fictifs.

 

La thématique transport devrait donc prendre de l’ampleur cette année, comme une question vitale au bien vivre dans notre territoire.

 

7/ Les Projets

 

Le CDDSP Thiers-Ambert gagnerait à poursuivre l’élaboration de son maillage territorial, en multipliant les contacts et la création de réseaux. Cela sera un chantier pour l’exercice suivant.

 

Le CDDSP Thiers-Ambert voudrait gagner en visibilité et devenir une source d’information de qualité, et de diffusion la plus large possible. Nous devrons accentuer notre travail de synthèse et le rendre plus accessible qu’il ne l’est à l’heure actuelle. Nous mettons à jour autant que possible notre blog http://cddsp-thiers-ambert.over-blog.fr/et essayons de nous faire entendre dans la presse ; cependant nous devrons trouver d’autres vecteurs. Nous avons le projet de créer un quatre pages qui retraceraient notre action.

 

Le bureau est également convaincu de la nécessité de permettre à la population de s’exprimer. Aussi nous allons travailler à la mise en place d’une manifestation au sein du territoire.

RAPPORT FINANCIER DE L’ASSOCIATION EXERCICE 2012

COLLECTIF DE DÉFENSE ET DE DÉVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS POUR LE SECTEUR THIERS-AMBERT

 

Les comptes ont été arrêtés au 31 Décembre 2012.

 

1 / Adhérents de l'exercice 2012.

 

Le nombre d'adhérents a progressé tout au long de l'exercice 2010/2011, nous sommes aujourd'hui

87membresdu CDDSP Thiers Ambert, répartis comme suit:

  • personnes physiques 66

  • communes. 19

  • personnes morales 2

 

La campagne d’adhésions pour l’exercice 2013 vient de débuter.

 

2/ point financier de l'exercice 2012.

Rapport Financier de l'Association Exercice 2012

Collectif de défense et de développement des services publics du secteur Thiers-Ambert

 

Recettes

Dépenses

Bilan

Adhésions 2012

725,00 €

 

0

725,00 €

Subventions 2012

990,00 €

 

0

990,00 €

Vente T Shirts

5,00 €

 

 

5,00 €

 

 

 

 

 

 

 

Fournitures +

frais financiers

 

 

 

 

Assurance M M A

-126,00 €

-126,00 €

 

 

ASS Général

-1 137,70 €

-1 137,70 €

 

 

Fonctionnement

-525,25 €

-525,25 €

 

 

Frais de Comptes

-8,60 €

-8,60 €

 

1 720,00 €

 

-1 797,55 €

-77,55 €

 

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 14:35

stylos 1Le 31 janvier, les enseignants auvergnats affrètent un train pour Paris
Le CDDSP Thiers-Ambert soutien cet appel à manifester contre les suppressions de postes massives qui dégradent encore plus les conditions d'enseignement et les conditions d'apprentissage de nos enfants.

Le ministère a communiqué la répartition des suppressions de postes par académie au CTM (Comité Technique Ministériel) du 16 décembre.
L'académie de Clermont perd encore 270 emplois !
- premier degré : - 141
- second degré : - 105
- administratifs : - 24
Voir carte des suppressions de postes par académie dans le second degré.
Grève et manifestation nationale à Paris le 31 janvier 2012
Pour le retrait du projet évaluation, Pour la défense et la revalorisation de nos métiers,
Contre les attaques contre nos statuts et nos missions,
Contre les suppressions de postes
A ce jour, appellent à la grève et à la manifestation nationale le Snes, le Snep, le Snuep, le Snics, le Snasub, le Snuasfp, le Snupden pour la FSU, FO
(SnlcFo et Snetaa), FAEN, SNALC CSEN dans le second degré. Dans le 1er degré, une trentaine de sections départementales du SNUipp-FSU appellent à
monter à Paris.

Vous pouvez vous inscrire sur les sites de ces organisations
Départ de Clermont 8 h 32, arrêts à Riom 8 h 42, Vichy 9 h 05, Moulins 9 h 32, Nevers 10 h 01, arrivée à Paris à 11 h 57.
Retour de Paris 18 h 00, arrêts à Nevers 19 h 59, Moulins 20 h 28, Vichy 20 h 55, Riom 21 h 19, arrivée à Clermont à 21 h 28.

SNES-FSU Clermont (s3cle@snes.edu) pour réserver vos places dans le train.

Repost 0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 19:07

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c0/Paul_Ari%C3%A8s.jpg

A l'occasion de l'Assemblée Générale du CDDSP Thiers-Ambert, nous avons le plaisir de recevoir Paul Ariès.


Paul Ariès fera une conférence sur les services publics à partir de 14h30, salle des fêtes de Tours sur Meymont.
Il participe à la revue Politis, est directeur du Sarkhophage et rédacteur en chef des Z'indignés.


Paul Ariès, né le 11 mai 1959 à Lyon (France) est un politologue et écrivain, spécialiste de phénomènes comme la malbouffe, les sectes, ou la pédophilie, qu'il lie à la mondialisation, et « intellectuel de référence » du courant de la décroissance.

Paul Ariès fut durant sa jeunesse l'un des dirigeants de l'Union nationale des comités d'action lycéens (UNCAL) puis de l'UNEF - Renouveau, il a participé à des actions de soutien aux dissidents des pays de l'Est (notamment par le transfert clandestin de matériels militants pour l'opposition tchécoslovaque et d'Allemagne de l'Est).
Pendant treize ans, il est l'un des acteurs de la lutte anti-sectes, cherchant en particulier des liens entre celles-ci et la mondialisation capitaliste mais aussi avec l'extrême droite. Il expose notamment dans « la Scientologie laboratoire du futur », la proximité entre ce groupe et le fonctionnement des grandes sociétés transnationales (site UNADFI, Paul Ariès, révolution et décroissance. Il considère que les sectes sont autant un danger pour la démocratie que pour les individus. Il condense sa pensée en expliquant que les sectes ne sont pas un cancer sur un corps sain mais les métastases d'une société malade. Son ouvrage La scientologie, une secte contre la république fut préfacé par Alain Vivien, ancien ministre, président de la « Mission interministérielle pour la lutte contre les sectes » (MILS). Ses travaux nourrissent largement les rapports parlementaires et ceux de la MILS qui le citent directement. Il dénonce à cette époque en reproduisant des documents originaux des liens entre la scientologie et les multinationales de la mondialisation telles que McDo et Coca-Cola.


Ces études, tant sur la scientologie que sur le satanisme se voient néanmoins reprocher par une partie de la critique un manque de rigueur au profit du sensationnalisme alarmiste, notamment par Nathalie Luca, membre de la MIVILUDES, qui quittera peu après cet organisme jugé lui aussi trop offensif (Le Monde du 20 décembre 2005). Paul Ariès poursuit ses relations avec les grandes associations anti-sectes comme le CCMM et l'UNADFI. Il collabore largement avec Mathieu Cossu responsable du principal site de lutte contre les sectes. Il assurera également des interventions au sein de l'Ecole nationale de la magistrature, de L'Ecole Nationale de Santé Publique et même du Centre national de formation de la police nationale (les préfaces de ces livres). Suite à ces travaux, il affirme avoir reçu des menaces de mort et déposera plainte à plusieurs reprises. Les quotidiens Le Monde et Libération en feront notamment état. Il lança en 2005 un trimestriel, L'Immondialisation, dont le premier numéro était consacré à « la guerre perdue contre les sectes » et à une dénonciation de l'attitude gouvernementale depuis le 11 septembre 2001. Il affirme que depuis cette époque, pour la France, « l'islamisme a remplacé la Scientologie dans l'échelle des ennemis »2. Son dernier texte sur ce sujet est paru sous le titre « sectes, la guerre perdue » au sein de la revue de stratégie militaire dirigée par le général de la Maisonneuve (septembre 2007).


Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages concernant les « méfaits de la mondialisation ». Il est l'un des acteurs des grands mouvements sociaux de ces quinze dernières années : lutte contre la « malbouffe » et la « McDonaldisation », lutte contre le harcèlement au travail, lutte contre l'« agression publicitaire », lutte contre le Disneylandisation, lutte contre la TV-réalité, lutte contre les sectes et contre l'extrême droite, etc. Parmi ses livres, on trouve aussi Libération animale ou nouveaux terroristes ? (paru chez Golias en 1999), où il accuse le mouvement antispéciste de « saboter l'humanisme », de faire du « terrorisme », tout en critiquant les sévices subis par les animaux.


Il a été président du Centre Europe Tiers-Monde (ONG habilitée à la commission des droits de l'homme de l'ONU) pour la France. Paul Ariès fut l'un des « grands témoins » lors du procès de José Bové à Millau (« démontage » du restaurant McDonalds). Il est aussi en juin 2006 témoin au procès des « déboulonneurs » (antipub) de Montpellier. Paul Ariès lance en octobre 2006 un Manifeste pour une grève générale de la consommation (in No Conso, Golias, 2006) conçu comme un mouvement social. Il oppose à la figure du consommateur celle de « l'usager maître de ses usages » et du citoyen. Cette campagne est relayée par plusieurs mouvements et réseaux tant en France qu'à l'étranger.


Paul Ariès enseigne la science politique mais aussi l'histoire et la sociologie de l'alimentation (prix littéraire de l'Académie nationale de cuisine). Il a été membre du jury international de l'association Slow Food.
Paul Ariès est membre de plusieurs comités de rédaction dont le journal La Décroissance dont il assume depuis janvier 2007 la responsabilité des pages politiques et internationales et la revue catholique de gauche Golias (lui-même est athée6). Il collabore régulièrement avec Le Monde diplomatique, Alternatives non violentes et est l'auteur de la notice « scientologie » et « enfants : les nouveaux droits » de l'Encyclopædia Universalis. Il est avec le journal La Décroissance, l'un des co-organisateurs du contre-Grenelle de l'environnement qui s'est tenu à Lyon le 6 octobre 2007 en réaction au Grenelle lancée par le Ministère de l'Ecologie, de l'Environnement, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire. Un second contre-Grenelle a été organisé à Lyon le 2 mai 2009 sur le thème Contre le capitalisme vert.


Il lance le 14 juillet 2007 un nouveau journal d'analyses politiques vendu en kiosque « Le Sarkophage, contre tous les sarkozysmes » qui se donne pour objectif d'analyser l'imaginaire, la théorie et la politique du sarkozysme et de travailler à l'émergence d'une véritable alternative en lui opposant un autre imaginaire, d'autres théories, d'autres politiques. Ce journal comprend les signatures de représentants des milieux gaullistes de gauche, des gauches historiques, de la gauche de la gauche, de l'écologie, de la décroissance.


Paul Ariès est l'un des porte-parole du Mouvement pour une rentrée sans marques. Il est aussi l'un des principaux animateurs du « Mouvement pour une décroissance équitable ». Il avait lancé en 2006 des États Généraux de la décroissance équitable (EGDE) en vue d'une participation des Objecteurs de croissance à l’élection présidentielle de 2007 sur le modèle de ce que fut la candidature René Dumont à l’élection présidentielle de 1974. Il a annoncé avoir renoncé à ce projet en raison de l'immaturité théorique et politique du mouvement. Il s'inscrit dans le cadre d'un accompagnement critique de la campagne de José Bové auquel il reproche d'être « seulement antilibéral » et de choisir une sur-médiatisation plutôt que la force des idées (dans Politis du 10 mars 2007).


Le 8 juillet, Martine Billard, députée démissionnaire des Verts présente, à l'occasion d'une conférence de presse, une offre de convergence au Parti de gauche co-rédigée avec Paul Ariès. Cette démarche s'inscrit dans une dynamique de rapprochement de la gauche anti-productiviste et de l'écologie antilibérale, à laquelle Paul Ariès œuvre notamment au sein du journal Le Sarkophage. Paul Ariès n'a cependant pas, contrairement à Martine Billard, rejoint le PG. Suite à un appel qui lui fut lancé en avril 2010 par divers réseaux de la décroissance, il avait dans un premier temps accepté de "faire campagne" (et non d'être candidat) d'ici 2012 autour de quatre thèmes (relocalisation, ralentissement, partage, choix d'une vie simple) (http://www.objecteursdecroissance2012.fr/) mais il vient de renoncer à faire campagne face à l'impossibilité de confédérer les diverses mouvances de la décroissance et de l'objection de croissance. Paul Ariès poursuit son combat pour la gratuité du bon usage, le renchérissement du mésusage en co-organisant le 26 novembre 2010 un grand colloque international sur la question de la gratuité des services publics locaux (avec la Communauté d'Agglomération les lacs de l'Essonne). Ce jour-là plusieurs municipalités annonceront leur décision d'avancer vers la gratuité des SP locaux (eau, transports en commun, restauration scolaire, services funéraires) et Danielle Mitterrand inaugurera de nouvelles fontaines d'eau publiques et gratuites.

 

Bibliograpie :

 

    Le Retour du diable, éditions Golias, 1996.
    La Fin des mangeurs, éditions Desclée de Brouwer, 1997.
    Les Fils de MacDo, éditions L'Harmattan, 1997.
    Déni d'enfance, éditions Golias, 1997.
    La Scientologie, laboratoire du futur ?, éditions Golias, 1998.
    Petit Manuel Anti-McDo à l'usage des petits et des grands, éditions Golias, 1999, (ISBN 2-911453-54-9).
    La Scientologie, une secte contre la république, éditions Golias, 1999.
    José Bové, la révolte d'un paysan, éditions Golias, 2000.
    Libération animale ou nouveaux terroristes ?, éditions Golias, 2000.
    Les Sectes à l'assaut de la santé, éditions Golias, 2000.
    Avec Gong Gang, Le Goût, Paris et Shanghai, éditions Desclée de Brower, coll. « Proches Lointains », 2000, 122 p. (ISBN 2-22004-405-X).
    Collection publiée dans le cadre de l’Alliance des éditeurs indépendants

    Anthroposophie : enquête sur un pouvoir occulte, éditions Golias, 2001, (ISBN 2-914475-19-5)
    Disneyland, le royaume désenchanté, éditions Golias, 2002.
    Harcèlement au travail ou nouveau management, éditions Golias, 2002.
    Putain de ta marque, éditions Golias, 2003.
    Satanisme et vampirisme, le livre noir, éditions Golias, 2004.
    Décroissance ou barbarie, éditions Golias, 2005.
    Misère du sarkozysme, éditions Parangon, 2005.
    No Conso, manifeste pour une grève générale de la consommation, éditions Golias, 2006.
    Le Mésusage, essai sur l'hypercapitalisme, éditions Parangon/Vs, 2007.
    José Bové, un candidat condamné, la décroissance dans la campagne, éditions Golias, 2007.
    Pour repolitiser l'écologie: le contre-Grenelle de l'environnement, éditions Parangon, 2007
    La Décroissance : un nouveau projet politique, éditions Golias, 2008
    (avec Bernadette Costa-Prades) Apprendre à faire le vide : Pour en finir avec le "toujours plus", éditions Milan, 2009
    Desobeir et grandir - Vers une société de décroissance, éditions Ecosociete, 2009
    La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance, Les empêcheurs de penser en rond / La Découverte, 2010
    (avec Florence Leray) Daniel Cohn-Bendit, l’imposture, éditions Max Milo, 2010

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Ari%C3%A8s

Repost 0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 18:45

HABITANTS DU LIVRADOIS-FOREZ
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CDDSP THIERS-AMBERT
Samedi 21 janvier 2012
à Tours-sur-Meymont

Programme
14h30 Conférence débat et dédicaces avec Paul Ariès (Politologue)
sur le thème « Les services publics »

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c0/Paul_Ari%C3%A8s.jpg

 

 

Pause récréative et buvette
16h30 Assemblée générale du CDDSP


participation ouverte aux citoyens curieux et motivés
Pot de l'amitié et buffet apéritif pour clore la journée

MOBILISONS NOUS POUR NOS SERVICES PUBLICS

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 09:19

tricolore.jpgAux élus du territoire du Livradois-Forez :

Le 17 juin, nous sommes appelés à voter dans nos conseil municipaux pour désigner les grands électeurs pour les élections sénatoriales. Nous vous proposons de profiter de cette occasion pour donner un signe fort au pouvoir public mais aussi à nos représentants nationaux pour dénoncer le caractère fossoyeur pour notre territoire des décisions irresponsables et répétées que prend le gouvernement :

- Fermeture de classes pour les écoles, conduisant à des effectifs incompatible avec un enseignement de qualité, pour les élèves et pour les enseignants,

- Réorganisation des services hospitaliers, visant à supprimer progressivement le bloc opératoire de l'hôpital d'Ambert,

- Menaces de fermeture à court terme des collèges de proximité,

- Dégradation des services postaux allant jusqu’à la suppression de bureaux de poste,

- Suppressions d'emplois de facteurs à la Poste, avec dégradation du service de distribution et des conditions de travail des facteurs,

- Suppressions d'emplois au trésor public, entraînant une dégradation du service aux collectivités et des conditions de travail des agents,
- ...

C'est pourquoi nous vous invitons en tant qu'élus du Livradois-Forez à venir le soir même de votre conseil municipal devant la sous-préfecture d'Ambert, afin d'affirmer que les élus de notre territoire non seulement ne sont pas attentistes mais sont surtout volontaire à faire entendre une voix forte de leur mécontentement grandissant, et de relayer celui des citoyens qu'ils représentent.

Christian TERRIER
Véronique CONVERT
Membres du CDDSP Thiers-Ambert

(repli sous la mairie d'Ambert en cas de pluie)

 

Pour faire suite aux appels de beaucoup d'entres vous qui souhaitent connaître l'heure du rassemblement du vendredi 17 juin, il est donc proposé de se retrouver aux alentours de 19h30 - 20h00 devant la sous-préfecture d'Ambert.

Cette mobilisation proposée dans un cadre exceptionnel (éléction sénatoriales) n'enlève en rien le mouvement prévu le 16 juin et comptons sur votre présence à tous sur ces deux journées d'actions importantes pour notre territoire.


Très cordialement,
Véronique CONVERT

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 17:10

panneau-ambert-copie-2.pngA l’appel du comité des parents d’élèves du Livradois, de la FCPE, des enseignants, du SNUipp-FSU, du SNES-FSU, de l’UL CGT d’Ambert, de la CGT CH Ambert, de la CGT FAPT, de DEBHA, des élus du Livradois-Forez et du CDDSP.


pour la défense des services publics du Livradois-Forez et contre :
- les menaces de fermeture des collèges de proximité
- les fermetures de classes dans les écoles et les collèges
- les classes surchargées en collèges et écoles
- la fermeture du bloc opératoire de l’hôpital d’Ambert
- les suppressions d’emplois de facteurs à la poste
- les suppressions des bureaux de poste
- les suppressions d’emplois au trésor public


Dans toutes les communes du Livradois-Forez,
le jeudi 16 juin à 15h
nous, élus, salariés et usagers des services publics,
appelons la population à se rassembler devant les écoles et collèges
pour dire stop à la casse de nos services publics


Nous appelons ensuite à :
UN RASSEMBLEMENT DEVANT LA SOUS-PREFECTURE
D’AMBERT
Le jeudi 16 juin de 17H30 à 19H

 

Tract :

logo_pdf-copie-1.gif

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 08:04

 

la-poste-1cf41e6.gif

 

 

 

Notre facteur, on y tient !

Non à la suppression d’un poste de facteur

sur les tournées de Saint Dier et Cunlhat !

Oui à un service public de proximité de qualité !

 

Usagers et salariés de la poste, élus, nous demandons à la direction de la poste de revenir sur sa volonté de supprimer un emploi de facteur sur les secteurs de Cunlhat et Saint Dier d’Auvergne dès le 17 mai prochain.

La réorganisation des tournées de distribution qui en découlerait aggraverait une situation déjà très difficile :

  • Tournée plus longue

  • Distribution du courrier plus tardive

  • Distribution de votre quotidien un jour plus tard

  • Le contact humain avec votre facteur ou votre factrice écourté ou totalement supprimé

  • Les services rendus aux personnes isolées interdits, les aides quelquefois vitales interdites

  • Le stress permanent du personnel de la Poste.

 

Nous ne laisserons pas faire !

 

Nous avons commencé à nous mobiliser :

  • une réunion s’est tenue à Saint Dier avec cinquante personnes (usagers, facteurs et élus) fin avril,

  • une pétition circule qui au 1er mai a déjà recueilli plus de 800 signatures.

  • Un appel à la grève reconductible à partir du 17 mai est déposé par les organisations syndicales. Soyons nombreux pour soutenir les facteurs.

Nous vous invitons à participer nombreux à 

UN RASSEMBLEMENT

DEVANT LA POSTE DE CUNHAT

Le mardi 17 mai à 10h

 

Attention, pour les habitants du canton de Saint Dier, rendez-vous à 9h devant la poste de Saint Dier pour partir avec les facteurs en covoiturage jusqu’à Cunlhat.

Pour l’organisation du covoiturage et du ramassage, merci de nous donner vos coordonnées le plus tôt possible en appelant Jocelyne LEZER 06 84 28 94 86ou Bruno RUPTIER 06 08 54 45 00.

Repost 0