Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 11:51

(associations citoyennes, syndicats, élus, partis politiques, associations d'élus...)

 

La loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » est une grave menace pour notre système de santé et de protection sociale solidaires !

 

 

Notre système de Santé, basé au départ sur la solidarité nationale, a été mis en place au lendemain de la deuxième guerre mondiale par le biais d'un programme commun du Conseil National de la Résistance, lequel rassemblait à l'époque les résistants de couleurs politiques différentes. Nous sommes tous conscients qu'aujourd'hui cette volonté commune est en train d'être bafouée, et la proposition de loi de Mme Bachelot en montre bien l'exemple.

La loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » qui est débattue à l'Assemblée nationale.

 

o   Elle préconise « l'hôpital entreprise », soumis à la logique de marché, et dirigé par un directeur aux pouvoirs étendus : des milliers d'emplois sont menacés pour parvenir à l'équilibre budgétaire forcé des établissements.

 

o  Elle livre l'accès aux soins à une culture de la rentabilité et de la marchandisation da la santé : les groupements de coopération sanitaire restructureront l'hôpital public au profit du secteur privé.

 

o   Elle n'apporte aucune réponse concrète à l'inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire tout en fragilisant la situation statutaire des praticiens hospitaliers dans le public.

 

o   Elle démantèle DRASS, DDASS, CRAM, UGECAM, au profit des agences régionales de santé (ARS), outil politique dans les territoires pour mener à bien mutualisations, économies budgétaires, fermetures de lit... et casse le lien historique entre les politiques sanitaires et sociales

 

o   Elle ouvre la possibilité de privatiser les missions de service public sur un territoire de santé.

 

o  Elle institue les communautés hospitalières de territoires, au sein desquelles transferts et suppressions d'activité de nombreux hôpitaux de proximité seront décidés.

 

o Elle tourne le dos à la démocratie sanitaire et sociale à tous les niveaux. A l'hôpital : le conseil d'administration présidé par le maire sera remplacé par un conseil de surveillance recentré sur des fonctions stratégiques et de contrôle.

Réagissons maintenant ! Tous ensemble le 5 mars,  exigeons :

 

  • Le retrait du projet de loi «Hôpital, Patients, Santé, Territoires»
  • L'amélioration de notre système de santé et de protection sociale pour permettre l'égalité d'accès aux soins, le développement du service public, obtenir des moyens humains et budgétaires, améliorer les conditions de travail.

 

SIGNATAIRES :

Les syndicats de la santé et de l'action sociale du Puy-de-Dôme (public-privé)CGT, FO et SUD, SNPHAR (synd. praticiens hospitaliers anesthésistes-réa.)

 

Les collectifs d'usagers : CDDSP* de THIERS-AMBERT, CCT-MR (Thiers), CDDSP des Combrailles, CDDSP d'ISSOIRE,DEHBA (Ambert)

(  * CDDSP = collectif de défense et de développement des services publics)

 

FSU63 groupe Utopia Npa63 PCF63 VERTS63 ADECR63



Partager cet article

Repost 0

commentaires